A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre d’Eric à La Guerche : trois personnes en détention

Meurtre



Meurtre d’Eric à La Guerche : trois personnes en détention

lundi 17 juin 2013 à 12 h 05 min | Aucune réaction

Trois des personnes interpellées après le meurtre d’Eric N’dicunguye, le jeune homme tué à coups de couteau vendredi matin à La Guerche-de-Bretagne, ont été mises en examen pour assassinat et écrouées. La quatrième a été placée sous contrôle.

Eric, un jeune congolais de 32 ans père de deux enfants, aurait été tué pour une banale histoire de vol d’argent ou de cannabis. Le déroulement des faits n’est pas encore totalement établi.

Vendredi matin vers 6 heures, Eric N’dicunguye a été retrouvé mort poignardé. Il a reçu 9 coups de couteau. C’est une passante qui a découvert son corps gisant dans une mare de sang sur le trottoir de la rue Saint-Nicolas. Malgré l’intervention rapide des secours, il n’a pas survécu à ses blessures.

Dans le cadre de l’enquête sur cet homicide, quatre personnes, dont deux connaissaient bien la victime, ont été placées en garde à vue vendredi après-midi afin d’être entendues sur les circonstances du drame. Il s’agit de trois hommes âgés de 22, 18 et 17 ans et d’une femme de 22 ans.

Selon les premières déclarations des suspects, les trois hommes et la victime se sont retrouvés jeudi soir chez la jeune femme. C’est là qu’une dispute sur fond d’alcool aurait éclaté entre le plus jeune et Eric, le premier reprochant au second la disparition d’argent ou de résine de cannabis.

Les quatre hommes se seraient ensuite retrouvés dans la rue où une violente bagarre a éclaté. Problème, le mineur et un des autres suspects s’accusent mutuellement d’avoir porté les coups de couteau mortels. Le couteau, qui pourrait être l’arme du crime, a été retrouvé dans une bouche d’égout.

Après le crime, les trois suspects ont pris les clés d’Eric puis se sont rendus à son domicile pour y dérober des chaussures, de la nourriture et divers objets. Pendant ce temps, la jeune femme est restée chez elle.

Déférés dimanche matin au parquet de Rennes, les trois hommes ont été mis en examen pour assassinat et vols aggravés. Ils ont ensuite été placés en détention provisoire. La jeune femme, poursuivie pour non-assistance à personne en danger et recel de vol aggravé, a été laissée libre sous contrôle judiciaire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ neuf = dix-huit









Connexion