A La Une » Faits Divers » Meurtre » Homme poignardé à Montpellier : l’ancienne compagne écrouée

Meurtre



Homme poignardé à Montpellier : l’ancienne compagne écrouée

mardi 11 juin 2013 à 18 h 26 min | Aucune réaction

La femme de 63 ans qui a tué son ex-compagnon à coups de couteau samedi lors d’une violente dispute dans le quartier Figuerolles, a été mise en examen et écrouée.

Présenté cet après-midi devant le juge d’instruction à Montpellier, elle a été mise en examen pour homicide volontaire puis placé en détention provisoire. La thèse de la légitime défense semble donc écartée pour le moment.

Le drame s’est déroulé samedi vers 13h30 dans un petit immeuble de la rue Guillaume Pellicier. Après s’être violemment disputé avec Ameur El Gholb, son ex-compagnon, la femme a donné deux coups de couteau dans le ventre du retraité. Blessé au foie et au cœur, l’homme est décédé quelques heures plus tard au CHU de Montpellier.

Son ex-compagne avait plus de 2.10 g d’alcool par litre de sang lors de son interpellation. Selon les premiers éléments de l’enquête, elle aurait reproché à Ameur d’avoir laissé la porte de l’appartement ouverte la veille au soir et elle aurait été agressée. Le lendemain, elle l’aurait croisé dans l’escalier, puis l’aurait insulté avant de recevoir des coups.

Folle de rage, elle se serait alors précipitée dans la cuisine, puis s’emparant de deux couteaux elle se serait ensuite jetée sur l’homme. De nombreux témoins doivent encore être entendus par les enquêteurs de la brigade criminelle.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion