A La Une » Faits Divers » Meurtre » Femme tuée à Nevers : le suspect avait une relation avec la victime

Meurtre



Femme tuée à Nevers : le suspect avait une relation avec la victime

dimanche 23 juin 2013 à 9 h 24 min | Aucune réaction

Un jeune homme de 18 ans, soupçonné d’avoir mortellement poignardé une femme de 59 ans mercredi à Nevers, a été mis en examen et écroué.

Le suspect, fils de la nouvelle compagne de l’ex-mari de la victime, entretenaient une relation amoureuse sporadique avec la quinquagénaire.

Il a avoué les faits durant sa garde à vue, expliquant s’être énervé au cours d’une dispute.

Le cadavre de cette femme a été découvert mercredi dans un appartement situé au second étage d’un immeuble de la rue François-Mitterrand. C’est l’ex-mari de la victime, habitant lui-même au rez-de-chaussée, qui a découvert le corps partiellement dévêtu vers 21 heures. La porte de l’appartement était, selon lui, restée ouverte.

L’autopsie réalisée vendredi matin a pu déterminer que la victime avait reçu une quinzaine de coups de couteau. Elle n’a subi aucunes violences sexuelles. En revanche, une petite somme d’argent lui a été dérobée.

Le suspect a été interpellé jeudi soir et placé en garde à vue. Il aurait, selon ses déclarations, agit par énervement et sous l’effet de l’alcool. Il aurait commencé à lui donner des coups de poing, puis l’aurait frappée de coups de couteau avant de s’enfuir.

Présenté samedi devant un juge du pôle de l’instruction de Bourges, il a été mis en examen pour vol accompagné de violences ayant entraîné la mort. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion