A La Une » Faits Divers » Evasion au tribunal de Meaux : un détenu s’échappe des geôles

Faits Divers



Evasion au tribunal de Meaux : un détenu s’échappe des geôles

jeudi 27 juin 2013 à 8 h 20 min | Aucune réaction

Un homme de 32 ans, qui venait tout juste d’être condamné à 5 ans de prison ferme, a réussi à s’évader des geôles du palais de justice de Meaux.

Belgacem, placé sous mandat de dépôt, comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Meaux pour une affaire de vol à main armée et de séquestration commis en 2006 à Rozay-en-Brie, en Seine-et-Marne.

L’homme, déjà bien connu des services de police, était jugé ce mercredi après-midi aux côtés de deux autres prévenus. Condamné à cinq ans de prison ferme, Belgacem avait été placé dans les geôles du palais à l’issue de l’énoncé du verdict. Lorsque les policiers sont venus le chercher au dépôt, vers 17h30, le détenu avait tout simplement disparu.

Il semblerait, selon les premières constatations, qu’il soit passé dans les étages du tribunal avant de ressortir tranquillement par l’entrée principale. Il aurait ensuite pris la fuite en direction de la gare.

La cellule collective du palais de justice, constituée de barreaux et n’ayant plus de serrure, était fermée avec de simples menottes. Hier soir, le fugitif était toujours introuvable. L’enquête a été confiée à la PJ de Meaux.

La loi des séries

Moins d’une heure après l’évasion, un deuxième homme, qui devait être interpellé pour outrage en pleine audience, s’est échappé du tribunal en frappant des policiers. Décidement, le palais de justice de Meaux est une vrai passoire…


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion