A La Une » Faits Divers » Meurtre » Enfant décapité à La Réunion : le suspect mis en examen et écroué

Meurtre



Enfant décapité à La Réunion : le suspect mis en examen et écroué

vendredi 21 juin 2013 à 9 h 17 min | Une réaction

Jean-Charles Artaban, soupçonné d’avoir massacré le petit Mattéo mercredi matin à Saint-Benoît, sur l’île de La Réunion, a été mis en examen pour meurtre et écroué.

Après le terrible meurtre de Mattéo, un enfant de 4 ans retrouvé décapité, éventré et brûlé dans le quartier de Beaulieu, de nombreuses zones d’ombres subsistent. Le suspect soutient désormais que le petit garçon serait mort à la suite d’une chute accidentelle.

D’après les premiers éléments de l’enquête, il semblerait que Jean-Charles Artaban n’ait pas agi sur un coup de folie, mais plutôt par vengeance. La nuit précédant le crime, il se serait violemment disputé avec sa compagne Jasmine quand celle-ci lui aurait annoncé qu’il n’était pas le père de l’enfant.

Il aurait d’abord frappé sa compagne puis battu Mattéo à mains nues. Il aurait ensuite tué l’enfant avec une arme blanche, puis l’aurait décapité et éventré avant d’abandonner son cadavre dans un enclos où étaient enfermés huit chiens. Mercredi matin, une voisine a prévenu les secours et l’homme a été interpellé.

A l’issue de sa garde à vue, Jean-Charles Artaban a été présenté devant le juge d’instruction. Mais devant le magistrat, il soutient une autre thèse. Selon son avocat, l’enfant serait mort à la suite d’une chute, alors qu’il dansait avec la mère de Mattéo. Cette dernière le portait alors dans les bras.

Jean-Charles aurait alors décidé d’endosser seul la responsabilité des faits. Il nie par ailleurs avoir pratiqué un rite et explique la présence de sel et de curcuma par le fait qu’il a voulu se débarrasser des traces de sang. Les enquêteurs cherchent maintenant à reconstituer la chronologie exacte du crime.

Déjà condamné à plusieurs reprises pour des faits de vols avec violence, violences aggravées et agressions sexuelles, il a cette fois été mis en examen pour meurtre sur enfant de moins de 15 ans, accompagné d’actes de torture et de barbarie. Il a été placé en détention provisoire.







Une réaction sur “Enfant décapité à La Réunion : le suspect mis en examen et écroué”




  1. gigi50

    L’horreur absolue…Je lis, relis sans cesse ce crime sans nom, tellement il est effroyable…Je suis maman et, en lisant ces faits bon nombre de zones d’ombres doivent etre éclairées….Mon Dieu, ce petit a subit un calvaire…Intellectuellement je ne peux pas comprendre ni accepter qu’un adulte fasse subir des violences psychologiques, physiques à un enfant…Je suis tellement révoltée et, pourquoi la maman a révélé à son compagnon que Mathéo n’étais pas son fils biologique, alors que cet homme semblé etre connu dans sa commune comme un individu dangereux…Flute, les adultes sont inconscients. J’ai tellement de peine pour ce petit ange….Ce récit me bouleverse tant….Ce qui me met en colère c’est que ce monstre qui a oté la vie de ce petit etre, va etre jugé et, il se pourrait qu’on lui trouve des circonstances atténuantes voire, un état de démence au moment de son crime abominable….Que Dieu me pardonne, mais si j’avais ce pervers machiabolique devant moi..Wouah…..Rétablissons la peine de mort pour ces S…..Je pense bien fort à ce petit ange qui s’en est allé rejoindre les étoiles. Qu’il repose en paix.

    #7844


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + trois =









Connexion