A La Une » Faits Divers » Meurtre » Double meurtre à Bonifacio : un vieil homme avoue les crimes

Meurtre



Double meurtre à Bonifacio : un vieil homme avoue les crimes

vendredi 28 juin 2013 à 18 h 50 min | Aucune réaction

Un homme de 70 ans a été mis en examen et écroué pour les meurtres de Jean Biccherai et Audrey-Farida Maïza dimanche dernier près de Bonifacio, en Corse-du-Sud.

Jean Buisson, suspect numéro un dans le double homicide de Bonifacio, a été retrouvé et arrêté ce mardi à l’occasion d’un contrôle routier à Chasse-sur-Rhône, en Isère. Placé en garde à vue à la gendarmerie d’Ajaccio, il a reconnu être l’auteur des crimes.

Lors de son audition, le septuagénaire a expliqué qu’il ne supportait plus ses voisins. Ce dimanche soir, après s’être assoupi, il a été réveillé par des bruits qui l’ont « rendu fou ». Une dispute a éclaté avec ses voisins. Il a pris son fusil de chasse et a tiré à cinq reprises, d’abord sur Audrey-Farida Maïza, une femme de 49 ans qui vivait sur le palier du dessus, puis sur Jean Biccherai, 74 ans.

Le tueur a ensuite quitté la Corse en prenant le premier bateau en partance pour le Continent. Un mandat de recherche a été délivré contre lui et il a été interpellé par la gendarmerie mardi à Chasse-sur-Rhône. L’homme, décrit comme  perturbé, a été pris en charge et ramené à Ajaccio. Le fusil de chasse de calibre 12 qui a servi à commettre ce double homicide a été retrouvé lors d’une perquisition à son domicile.

Présenté ce jeudi au juge d’instruction, Jean Buisson a été mis en examen pour assassinats et placé en détention provisoire. Selon le procureur de la République, le vieil homme n’avait pas d’antécédents psychiatriques, ni d’antécédents judiciaires.

Les deux victimes, qui habitaient au lieu-dit Chiova d’Asinu, avaient pourtant signalé à plusieurs reprises les agissements menaçants de leur voisin du rez-de-chaussée. Aujourd’hui, c’est l’incompréhension qui domine au coeur du village.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion