A La Une » Faits Divers » Meurtre » Double meurtre à Aramon : une mère et son fils tués par arme à feu

Meurtre



Double meurtre à Aramon : une mère et son fils tués par arme à feu

mercredi 19 juin 2013 à 9 h 32 min | Aucune réaction

Une femme âgée de 59 ans et son fils de 35 ans ont été tués par arme à feu ce mardi soir dans un mas isolé sur la route de Thézier à Aramon, dans le Gard.

C’est un membre de la famille qui a donné l’alerte vers 21 heures après avoir découvert les deux corps inanimés. Les victimes étaient blessées à son arrivée mais sont décédées peu de temps après. La piste criminelle est privilégiée.

Les corps ont été découverts dans une maison isolée située en face de la centrale EDF. Les pompiers et les gendarmes de la section de recherches de Nîmes se sont aussitôt rendus sur place. Malgré les efforts des secours pour tenter de ranimer les victimes, toutes deux sont décédées vers 22h30.

Selon les premières constatations du médecin légiste, la mère de famille et son fils ont vraisemblablement été tuées par arme à feu. Ils auraient reçu plusieurs projectiles chacun.

La maison se trouvant en pleine campagne, il n’y aurait aucun témoin direct du drame. Les membres de la famille, très choqués, devraient être entendus ce matin par les enquêteurs.

Le procureur de la République de Nîmes et les techniciens de l’identification criminelle ont passé la nuit sur place. Drame familial ou cambriolage ? Toutes les pistes sont étudiées. L’enquête est confiée à la section de recherche de gendarmerie du Gard.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion