A La Une » Faits Divers » Course-poursuite au nord de Toulouse : trois policiers blessés

Faits Divers



Course-poursuite au nord de Toulouse : trois policiers blessés

jeudi 6 juin 2013 à 12 h 32 min | Aucune réaction

Trois policiers qui cherchaient à intercepter un véhicule en fuite ont été blessés mercredi soir après une longue course-poursuite dans les rues de Toulouse.

Vers 19 heures, une patrouille de police qui se trouvait au centre-ville a repéré une Audi A3 volée ce lundi 3 juin lors d’un car-jacking. Ils se sont alors mis à la poursuite du véhicule, mais le conducteur a refusé d’obtempérer et a pris la fuite à vive allure.

Le fuyard a foncé sur un premier barrage de police. Les fonctionnaires ont eu heureusement le temps de s’écarter. Quatre véhicules ont été percutés, dont une voiture de police. Pendant une vingtaine de minutes, les policiers ont poursuivi le chauffard jusqu’au nord de Toulouse.

Deux hommes de la brigade anticriminalité et un motard de la police ont fini par le coincer sur le chemin de Fenouillet. Au moment où les policiers descendaient de leur véhicule, le conducteur de la voiture volée a volontairement foncé sur eux avant de redémarrer en trombe.

Dans la collision, un homme de la BAC a été éjecté. Souffrant de plusieurs traumatismes, notamment d’une fracture de la mâchoire, il a été transporté au CHU de Toulouse. Deux de ses collègues souffrent de contusions et d’hématomes.

L’individu a finalement été stoppé grâce au déploiement d’une herse. Interpellé de façon musclée, il a été placé en garde à vue.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion