A La Une » Faits Divers » Meurtre » Cadavre calciné de Soustons : deux hommes écroués pour assassinat

Meurtre



Cadavre calciné de Soustons : deux hommes écroués pour assassinat

lundi 10 juin 2013 à 7 h 54 min | Aucune réaction

Deux hommes ont été mis en examen jeudi dernier pour assassinat après avoir reconnu être les auteurs du meurtre de Julien Fossard, un jeune dealer retrouvé carbonisé dans sa voiture en décembre dernier près de Soustons, dans les Landes.

Les deux suspects, un électricien de 30 ans et un ouvrier du bâtiment âgé de 34 ans, ont été interpellés mercredi à leurs domiciles respectifs de Vielle-Saint-Girons et Saint-Julien-en-Born.

Le corps de Julien Fossard avait été retrouvé calciné le 14 décembre 2012 dans une Fiat Punto incendiée dans un bois situé à proximité de Soustons. L’enquête avait déterminé que cet homme de 29 ans, vivant en Espagne, avait été étranglé avant d’être transporté dans sa propre voiture jusqu’au lieu de la macabre découverte.

Les deux mis en cause ont expliqué durant leur garde à vue qu’ils devaient environ 2.000 euros à Julien. Ils lui ont donné rendez-vous dans un appartement de Saint-Julien-en-Born, prétextant vouloir lui acheter du cannabis. Le jeune homme leur a alors rappelé le montant de leur dette. C’est à ce moment que le ton est monté et qu’un des suspects l’aurait étranglé pendant que son complice le maintenait fermement.

Ils auraient ensuite attendu le début de soirée pour conduire la victime jusqu’à l’arrière de sa voiture. Puis dans un bois proche de Soustons, ils ont aspergé le véhicule d’essence puis l’ont incendié pour faire disparaître toutes traces.

Après six mois d’enquête, les gendarmes de la section de recherches de Pau, s’appuyant notamment sur les écoutes téléphoniques et les relevés bancaires de la victime, sont finalement remontés jusqu’aux suspects.

Les meurtriers présumés, jusqu’à présent connus de la justice que pour de petits délits routiers et pour usage de stupéfiants, ont été déférés jeudi au parquet de Mont-de-Marsan. Mis en examen pour assassinat, ils ont été placés en détention provisoire dans les centres pénitentiaires de Bayonne et de Mont-de-Marsan.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion