A La Une » Faits Divers » Agression » Bagarre mortelle à Paris : Clément Méric lynché par des skinheads

Agression



Bagarre mortelle à Paris : Clément Méric lynché par des skinheads

jeudi 6 juin 2013 à 9 h 23 min | Aucune réaction

Clément Méric, militant d’extrême gauche connu pour son engagement antifasciste, a été tabassé à mort par des skinheads mercredi soir près de la gare Saint-Lazare.

L’agression s’est déroulée vers 18 heures rue Caumartin, dans le 9e arrondissement de la capitale. Ce jeune étudiant de Sciences-Po a été violemment frappé par un groupe de militants d’extrême droite. Les auteurs de ce crime n’ont pas encore été interpellés.

Clément Méric, 18 ans, était accompagné de trois camarades. Ils étaient venus assister à une vente privée organisée par le magasin Citadium lorsque vers 18 heures, trois individus de type skinheads les ont pris à partie. Clément a été frappé à coup de poing américain et a chuté sur la chaussée.

Conduit à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le jeune garçon a été déclaré dans la soirée en état de mort cérébrale. Selon certains témoins, l’un des agresseurs portait un tatouage de croix gammée dans le cou. Aucune interpellation n’a encore eu lieu. Les enquêteurs vont désormais exploiter les images des nombreuses caméras de vidéosurveillance qui quadrillent le quartier.

L’agression a provoqué une vague d’indignation.

Dans la nuit, un rassemblement spontané s’est produit devant la Pitié Salpêtrière. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon assure que les agresseurs appartiennent au groupe d’extrême-droite JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire) et réclame « la dissolution de ces groupes qui multiplient les actes de violence ».

Serge Ayoub, le leader des Jeunesses nationalistes révolutionnaires mis en cause par le Parti de gauche, dément toute implication de son groupe. « C’est absolument faux », dit Serge Ayoub qui rejette par ailleurs la responsabilité de la bagarre sur les militants d’extrême gauche.

Guerre des extrêmes politiques ? En novembre dernier, cinq militants d’extrême gauche avaient été interpellés après avoir agressé deux membres du Front National lors d’une bagarre à Saint-Etienne.

Un rassemblement à la mémoire de Clément est prévu ce jeudi soir à 18h30, place Saint-Michel.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion