A La Une » Faits Divers » Agression » Agression à Frangy : un élu frappé par des gens du voyage

Agression



Agression à Frangy : un élu frappé par des gens du voyage

mardi 18 juin 2013 à 9 h 06 min | Une réaction

Frédéric Darlot, le maire-adjoint de Frangy, a été violemment agressé ce dimanche par des gens du voyage qui tentaient de s’installer illégalement sur sa commune.

Les gendarmes ont dû intervenir rapidement pour éviter que la situation ne dégénère entre le convoi des gens du voyage et la population.

L’adjoint au maire, frappé sans ménagement, a été hospitalisé pour une fracture du nez.

Vers 15 heures, un convoi de caravanes est arrivé au plateau de la Sainte, un espace de loisirs réservé aux habitants de Frangy, en Haute-Savoie. Frédéric Darlot, également président du judo-club, participait au repas de fin d’année avec une cinquantaine d’adultes et une centaine d’enfants, lorsque les gens du voyage ont voulu s’installer de force sur ce terrain.

Plusieurs personnes ont tenté de détruire les poteaux de l’entrée à coups de masse. Frédéric Darlot s’est alors interposé en déclinant ses fonctions, expliquant que cette année, l’accueil des grands passages se faisait à Chêne-en-Semine. Les gens du voyage ne voulant rien entendre, plusieurs individus lui sont tombés dessus et l’ont roué de coups de poing au visage. Ayant le nez cassé et un hématome à la mâchoire, l’élu a dû être conduit aux urgences.

Le maire de la commune, Bernard Revillon, est ensuite arrivé sur place avec les gendarmes, qui n’ont effectué aucune interpellation. Les gens du voyage, qui se rendaient à un baptême évangéliste, estimaient que l’aire de Chêne-en-Semine n’était pas satisfaisante, car rendue, selon eux, impraticable à cause des dernières pluies.

Après un dialogue plus que difficile, les gens du voyage ont été finalement conduits vers l’aire d’accueil de Rumilly, à une vingtaine de kilomètres. « Ca aurait pu tourner à la catastrophe […] Ce n’est pas normal de laisser cent caravanes circuler sans encadrement » a déploré le maire, indiquant que lui et son adjoint porteraient plainte.

« Cet acte inadmissible, perpétré par des gens du voyage qui ne veulent pas respecter les lois de la République, est intolérable » a déclaré Jean-Claude Carle, sénateur UMP de Haute-Savoie et vice-président du sénat.

* photo d’illustration







Une réaction sur “Agression à Frangy : un élu frappé par des gens du voyage”




  1. bertrand

    C’est clair que c’est pas fini, ça va dégénérer un jour, surtout qu’une manif des gens du voyage est prévue dimanche pour bloquer les routes

    #7804


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ cinq = quatorze









Connexion