A La Une » Faits Divers » Braquage » Orgeval : un gendarme volontairement fauché par des cambrioleurs

Braquage



Orgeval : un gendarme volontairement fauché par des cambrioleurs

mardi 14 mai 2013 à 19 h 07 min | Aucune réaction

Un gendarme a été grièvement blessé ce mardi en début d’après-midi alors qu’il tentait d’intercepter un véhicule suspect à Orgeval, dans les Yvelines.

Le conducteur de la voiture a volontairement percuté le gendarme au milieu de la route. Souffrant de multiples contusions et d’une fracture à la jambe, le militaire a été transporté à l’hôpital Percy de Clamart, mais son pronostic vital n’est pas engagé.

L’accident s’est produit vers 13 heures juste devant la brigade d’Orgeval. Le gendarme, âgé d’une cinquantaine d’années, a été fauché alors qu’il tentait d’intercepter un véhicule dans lequel se trouvait deux individus soupçonnés d’avoir commis un cambriolage.

Les deux fuyards ont abandonné leur véhicule quelques kilomètres plus loin au milieu de la D154. L’un des malfaiteurs a été interpellé, mais son complice a pris la fuite à travers champs. Le plan épervier a aussitôt été déclenché par la préfecture.

Une cinquantaine de gendarmes, appuyés par un hélicoptère et une équipe cynophile, ont été rapidement déployés. Plusieurs barrages ont été mis en place. Le second individu a finalement été interpellé vers 14 heures. Ils ont été placés en garde à vue.

Les deux suspects avaient tenté de dérober un véhicule vers midi lorsqu’un voisin, surpris par leur comportement, avait alerté la gendarmerie. Le gendarme avait alors tenté de les intercepter alors qu’ils passaient en voiture devant la brigade.


Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion