A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Golfe-Juan : un cadavre sur la propriété du roi d’Arabie

Meurtre



Meurtre à Golfe-Juan : un cadavre sur la propriété du roi d’Arabie

jeudi 16 mai 2013 à 18 h 35 min | Aucune réaction

Un homme de 48 ans a été retrouvé mort mardi soir dans une maison abandonnée près d’une plage naturiste de Golfe-Juan, entre Cannes et Vallauris, dans les Alpes-Maritimes.

Le cadavre se trouvait sur une propriété appartenant à la famille royale d’Arabie Saoudite. Il pourrait s’agir du corps d’Olivier Saluzzo, un agent municipal de la ville de Nice porté disparu depuis jeudi dernier.

Le corps dénudé a été découvert par la police suite à un mystérieux appel anonyme. L’homme, qui portait de nombreuses traces de coups, notamment à la tête, a probablement été tué à coups de parpaings. Une autopsie du corps doit avoir lieu ce vendredi pour déterminer les causes de la mort.

« L’homicide ne fait aucun doute, a déclaré le procureur de la République de Grasse. La connexion avec la disparition d’Olivier Saluzzo a été faite. Nous attendons maintenant l’identification de la famille ainsi que les résultats des test ADN ».

La maison abandonnée, bien que murée, était squattée par des gens de passage. Seul le gardien se trouvait sur la vaste propriété au moment du crime. Mais ce dernier n’aurait rien vu ni entendu. La brigade criminelle de Nice est chargée de l’enquête.

Olivier Saluzzo n’avait plus donné signe de vie depuis jeudi dernier. Sa sœur, très inquiète, avait aussitôt signalé sa disparition à la police.

La trace de cet employé municipal s’arrêtait le 9 mai à 23 heures, dans le secteur d’Antibes-Juan-les-Pins, où son téléphone portable avait été localisé.

Un appel à témoins avait ensuite été lancé, sans succès.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion