A La Une » Faits Divers » Meurtre » Grand-mère découpée à Nice : le petit-fils interné en psychiatrie

Meurtre



Grand-mère découpée à Nice : le petit-fils interné en psychiatrie

samedi 25 mai 2013 à 9 h 57 min | Aucune réaction

Cédric Arène, l’homme soupçonné d’avoir tué puis découpé sa grand-mère de 96 ans dans leur maison familiale du quartier Saint-Pierre-de-Féric à Nice, a finalement été interné dans un hôpital psychiatrique.

L’homme de 39 ans, père d’un petit garçon et séparé de sa compagne, avait été interpellé jeudi matin. Il aurait avoué son terrible crime et aurait même évoqué des actes de cannibalisme. Une expertise psychiatrique a été requise.

Jeudi matin vers 8h30, la fille de Charlotte Poccioli, inquiète de ne pas voir sa mère au réveil, et intriguée par le comportement de son fils, a alerté les secours. Lorsque les policiers se sont rendus dans la maison située avenue Corniche-Bellevue, ils ont découvert une véritable scène d’horreur.

Le corps de la vieille dame était éparpillé sur la propriété. Son tronc était enterré dans le jardin sous un petit monticule de terre. Les bras et un pied de la victime étaient déposés dans le réfrigérateur. C’est le petit-fils qui, avec un calme froid, leur a indiqué où se trouvait les parties du corps. Les policiers ont également retrouvé un couteau, une scie à métaux et un sécateur ayant pu servir au crime.

« J’ai mangé des bouts de son corps »

Cédric Arène, qui vit dans cette maison avec sa mère et sa grand-mère, est aussitôt interpellé. Lors de sa garde à vue, il reconnait être l’auteur du meurtre. Il dit avoir tué puis découpé Charlotte Poccioli en plusieurs morceaux au cours de la nuit précédente. « J’ai mangé des bouts de son corps et ce que j’ai préféré c’est le foie ! » aurait-il même déclaré aux enquêteurs.

L’individu, jusque-là inconnu des services de police, a été interné d’office à l’hôpital psychiatrique Sainte-Marie de Nice. Le parquet a requis une expertise psychiatrique et le meurtrier présumé ne pourra éventuellement être entendu par les enquêteurs qu’après avis des médecins. Une autopsie du corps de la victime a été ordonnée afin de vérifier les déclarations du suspect.

Par ailleurs, un homme de 44 ans, qui était hébergé depuis quelques jours par le petit-fils, a été entendu par la police jeudi après-midi. Il aurait été à priori mis hors de cause dans ce terrible drame. La brigade criminelle poursuit son enquête.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion