A La Une » Faits Divers » Meurtre » Enfants tués dans un incendie à Pau : la mère déclarée irresponsable

Meurtre



Enfants tués dans un incendie à Pau : la mère déclarée irresponsable

lundi 27 mai 2013 à 18 h 26 min | Aucune réaction

Yeble Brun, la mère de famille qui a reconnu avoir tué ses deux enfants en incendiant leur pavillon à Pau en novembre dernier, a été déclarée irresponsable par les experts.

Le mercredi 28 novembre, Noé, un enfant de 6 ans, et son petit frère Evan, âgé de 5 mois, avaient été retrouvés morts et en partie calcinés dans l’incendie de leur maison. Les autopsies pratiquées sur les deux petites victimes avaient établi qu’ils étaient morts par étouffement.

Le lundi 17 décembre 2012, après avoir avoué les meurtres, Yeble Brun avait été mise en examen pour homicides volontaires sur mineurs de moins de 15 ans. Placée sous mandat de dépôt, elle avait été hospitalisée d’office au centre hospitalier des Pyrénées, où elle fait toujours l’objet de soins en milieu fermé.

Les experts psychiatres, qui ont rendu leur rapport la semaine dernière, ont finalement conclu que le discernement de Yeble Brun aurait été totalement aboli au moment des faits. Elle serait donc, selon eux, pénalement irresponsable.

Les experts, qui ont également noté des troubles schizophréniques et une dangerosité psychiatrique chez cette mère de famille de 35 ans, recommandent un suivi de longue durée en milieu fermé et spécialisé.

D’autres expertises devraient avoir lieu. L’instruction est loin d’être close.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion