A La Une » Faits Divers » Meurtre » Bergères-sous-Montmirail : un cadavre mutilé découvert dans un bois

Meurtre



Bergères-sous-Montmirail : un cadavre mutilé découvert dans un bois

mardi 28 mai 2013 à 9 h 08 min | Aucune réaction

Un cadavre atrocement mutilé a été découvert ce dimanche dans un bois près de Bergères-sous-Montmirail, dans la Marne.

C’est une jeune mère de famille, accompagnée de ses enfants, qui a fait la macabre découverte dimanche vers 13 heures en se promenant dans le petit bois situé entre Montmirail et Le Gault-Soigny. Le cadavre gisait face contre terre. La victime aurait été torturée.

Les gendarmes ont été immédiatement prévenus et ont bouclé le secteur. Le corps, il s’agirait d’un homme de 25 ans, portait des traces suspectes. Les techniciens de l’identification criminelle ont été appelés et ont alors procédé aux premiers relevés d’indices. Le substitut du procureur de Châlons-en-Champagne s’est également rend sur la scène de crime.

Le corps a été ensuite emmené à l’Institut médico-légal de Reims. L’autopsie pratiquée hier a révélé que la victime aurait subi un véritable calvaire. L’homme a été roué de coups et a eu une main broyée. Dans quelles circonstances est-il mort ? A-t-il été tué sur place ou bien son corps a-t-il été déposé là ? S’agit-il d’un règlement de compte ou d’un meurtre crapuleux ?

Autant de questions auxquelles les gendarmes de la section de recherches de Reims s’efforceront de répondre pour tenter d’élucider ce crime atroce.

Source info et photo : L’Union / Franck Brenner







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion