A La Une » Justice » Agressions sexuelles sur mineur : Lechien condamné à 5 ans de prison

Justice



Agressions sexuelles sur mineur : Lechien condamné à 5 ans de prison

mardi 28 mai 2013 à 7 h 53 min | Aucune réaction

Marcel Lechien, l’ancien instituteur de Cormeilles déjà condamné à 15 ans de réclusion pour des faits de pédophilie, a été condamné ce lundi à 5 ans de prison supplémentaires pour agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans.

Contrairement aux réquisitionx du ministère public, le tribunal correctionnel de Rouen a ordonné une confusion partielle de la peine à hauteur de 30 mois.

Cette condamnation fait suite au procès qui s’est tenu le 15 mai dernier.

Placé sous contrôle judiciaire et porteur d’un bracelet électronique, Marcel Lechien avait déjà été condamné en 2004 à 15 ans de réclusion criminelle pour des actes de pédophilie commis à Cormeilles, dans l’Eure. Il avait été, à l’époque, reconnu coupable de 3 viols et 36 agressions sexuelles sur des élèves âgés de 6 à 8 ans.

Il comparaissait cette fois devant le tribunal correctionnel de Rouen pour 6 nouvelles plaintes déposées par d’anciens élèves qui s’étaient fait connaître lors du premier procès et dont les requêtes n’avaient pas pu être prises en compte devant les assises.

Marcel Lechien, qui comparaissait libre, devrait retourner en prison. Aucune peine ferme n’étant aménageable au-delà de 24 mois. Les victimes s’estiment satisfaites que la culpabilité de l’ancien instituteur soit enfin reconnue.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion