A La Une » Faits Divers » Agression » Agression au couteau à Dourdan : un déséquilibré blesse sept passants

Agression



Agression au couteau à Dourdan : un déséquilibré blesse sept passants

dimanche 19 mai 2013 à 9 h 43 min | Aucune réaction

Un SDF âgé d’une quarantaine d’années, présentant des troubles psychiatriques, a poignardé au moins sept personnes samedi après-midi au centre-ville de Dourdan, dans l’Essonne.

L’agression s’est déroulée entre 17 heures et 17h45, rue Emile-Renault et avenue Carnot. Le déséquilibré, armé d’un long couteau de cuisine, s’en est pris violemment à plusieurs passants, au hasard et sans aucune raison apparente.

Le sans-abri, déjà bien connu des services de police et de gendarmerie, a agressé les passants de manière spontanée et désordonnée. Les motivations de l’agresseur, qui a déjà fait un court séjour en hôpital psychiatrique en mars dernier, restent inconnues.

Sept personnes au total ont été victimes de cette agression. Une femme de 55 ans, grièvement blessée au visage, a dû être héliportée vers l’hôpital Saint-Antoine, à Paris. Une autre victime, moins gravement touchée, a également été évacuée vers un hôpital parisien. Une troisième a été hospitalisée à Dourdan.

Le suspect a été interpellé par les gendarmes peu après les faits alors qu’il se trouvait à proximité de la gare de Dourdan. Placé dans un premier temps en garde à vue, il a été conduit ensuite vers une unité de consultation médico-judiciaire.

Après avoir été examiné par le médecin, son état de santé a été jugé incompatible avec la garde à vue. Il a été hospitalisé d’office dans un établissement psychiatrique de la région. La brigade de recherches d’Etampes est chargée de l’enquête.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion