A La Une » Faits Divers » Suicide » Mort des retraités à Quins : la piste du drame familial

Suicide



Mort des retraités à Quins : la piste du drame familial

mercredi 3 avril 2013 à 8 h 38 min | Aucune réaction

L’enquête sur les circonstances de la mort de François Bernat et de son épouse, deux agriculteurs retraités tués samedi matin dans leur maison à Quins (Aveyron), progresse.

La piste du drame familial semble se confirmer. Paulette Bernat, 80 ans, souffrait de la maladie d’Alzheimer. Il est fort probable que l’un des deux a commis le meurtre de son conjoint avant de retourner l’arme contre lui.

À ce stade de l’enquête, « rien ne permet de penser qu’il y a un tiers en cause dans cette affaire », a indiqué hier le procureur de la République. Aucun des riverains interrogés n’a vu ou entendu quoi que ce soit au cours de la nuit qui a précédé la découverte des corps. L’autopsie des deux retraités sera pratiquée ce jeudi à l’institut médico-légal de Montpellier. Les résultats de l’examen devraient donc permettre de conforter l’hypothèse d’un drame familial.

François et Paulette Bernat, deux agriculteurs retraités âgés de 84 et 80 ans, vivaient une situation particulièrement difficile. L’épouse était atteinte de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé, ce qui entraînait des difficultés d’humeur. Le mari supportait de moins en moins la maladie de sa femme.

C’est le gendre du couple qui, étonné de ne pas voir son beau-père qui devait venir travailler avec lui, a découvert les corps samedi matin dans leur maison située à côté de l’église. Selon les premières constatations des gendarmes, les deux victimes ont été tuées de plusieurs coups de couteau. Arme qui a d’ailleurs été retrouvée près des corps, dans la chambre.

Le parquet n’a ouvert aucune information judiciaire, et l’enquête, confiée à la brigade des recherches de Rodez, devrait durer encore plusieurs semaines.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + huit =









Connexion