A La Une » Société » Monstre de Tenby : une étrange créature découverte sur une plage

Société



Monstre de Tenby : une étrange créature découverte sur une plage

dimanche 3 mars 2013 à 19 h 04 min | Aucune réaction

Une mystérieuse créature avec la tête d’un cheval, le corps d’un porc et les griffes d’un ours, a été découverte sur une plage du Pays de Galles, au Royaume-Uni.

Peter Bailey, âgé de 27 ans, se promenait avec son chien sur la plage de Tenby, une ville de 4.500 habitants située dans le comté du Pembrokeshire, lorsqu’il est tombé sur ce monstre répugnant. Il a donc décidé de prendre une photo et de la montrer aux élus locaux.

Selon le jeune homme, cette bête était dépourvue de poils et se trouvait dans un état de décomposition avancée. Fait également étrange, ce monstre hideux était mort depuis un certain temps, mais la carcasse ne sentait absolument rien.

Cette bête ne ressemble à aucun animal connu

Son corps se rapproche de celui d’un porc et ses griffes pourraient être celles d’un ours. Quant à sa tête, elle fait penser à celle d’un cheval ! Cependant, il est difficile pour le moment de savoir à quel genre d’animal on a affaire. Les scientifiques pensaient au départ qu’il s’agissait d’un chien, plus précisément d’un Jack Russel. Mais ils ont rapidement déchanté lorsqu’ils ont vu la taille de cette bête.

Le monstre de Tenby

Selon le Docteur Dan Forman, professeur au Swansea University’s College of Science, sa taille et les cinq orteils pourraient correspondre à un blaireau. Pour l’instant, personne n’a encore élucidé ce mystère. L’animal a déjà été rebaptisé le monstre de Tenby, nom de la plage où il a été découvert.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ huit = douze









Connexion