A La Une » Justice » Meurtre du jeune Hakim Maddi : 12 ans de réclusion pour le lycéen

Justice



Meurtre du jeune Hakim Maddi : 12 ans de réclusion pour le lycéen

vendredi 29 mars 2013 à 8 h 15 min | Aucune réaction

Islam Belkebir a été condamné ce jeudi à 12 ans de réclusion criminelle pour le meurtre du jeune Hakim Maddi, un élève de 17 ans mortellement poignardé en janvier 2010 dans son lycée du Kremlin-Bicêtre.

Le procès d’Islam Belkebir, 22 ans, accusé d’avoir tué son camarade de trois coups de couteaux au lycée Darius-Milaud, s’est donc achevé jeudi soir après trois jours de débats. L’avocat général avait requis 20 ans de prison.

Il était jugé depuis mardi par la cour d’assises du Val-de-Marne. Durant ces trois jours d’audience, l’accusé s’est montré peu bavard et n’a donné que des bribes d’explications. Il n’avait pas l’intention de tuer Hakim Maddi, a-t-il dit. Pourtant, ce jour-là, il avait emporté un couteau de boucher avec lui.

Le vendredi 8 janvier 2010, Islam Belkebir a alors 18 ans, un an de plus qu’Hakim Maddi. Vers 9h50, il s’introduit au lycée Darius-Milaud avec un couteau de boucher caché sous son sweat à capuche, pour « faire peur » dira-t-il aux enquêteurs lors de ses auditions. Il confiera également être arrivé en retard à l’école ce jour-là, exprès pour éviter une confrontation avec la victime.

Parce que la veille, Islam s’est disputé avec la sœur d’Hakim, scolarisée elle aussi à Darius-Milhaud. La jeune fille lui reproche d’avoir « mal parlé » et elle s’en est plainte à son frère. Ce fameux vendredi, à l’heure de la récréation, Hakim Maddi, accompagné de trois amis, est donc venu trouver Islam pour s’expliquer. Les jeunes lycéens le conduisent au bâtiment 4 puis ferment la porte.

Une bagarre éclate et Islam Belkebir sort son couteau. Il poignarde Hakim à trois reprises. « J’ai bougé ma main dans tous les sens… Je voyais pas. C’était la panique […] Tout ce que je cherchais, c’était à me dégager » raconte l’accusé qui dit avoir cédé à la panique. Le jeune Hakim, qui présente une plaie de 13 cm de profondeur au thorax, décédera le soir même.

Belkebir sera finalement interpellé dans la nuit, errant dans une rue d’Ivry. Ce sont deux riverains qui ont alerté la police après avoir surpris le jeune garçon murmurant « J’ai fait une connerie, je ne sais pas s’il est mort ou vivant, j’voulais pas faire ça ».







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = sept









Connexion