A La Une » Faits Divers » Braquage » Interpellation à Montigny-en-Gohelle : un braqueur tué par la police

Braquage



Interpellation à Montigny-en-Gohelle : un braqueur tué par la police

jeudi 28 mars 2013 à 18 h 22 min | Aucune réaction

Lahoucine Aït Omghar, un jeune braqueur de 26 ans, a été abattu par un policier ce matin lors de son interpellation à son domicile de Montigny-en-Gohelle, dans le Pas-de-Calais.

Le drame s’est produit vers 11h30 dans le quartier de la Plaine. Lahoucine Aït Omghar était recherché par la police pour avoir tenté de braquer la gérante d’un hôtel à Fontaine-Notre-Dame, près de Cambrai.

Le jeune délinquant, déjà condamné pour détention de stupéfiants, avait passé la nuit à l’hôtel de Fontaine. Puis au petit matin, juste avant de partir, il avait menacé la gérante de l’établissement avec une paire de ciseaux pour lui extorquer de l’argent. Il avait ensuite pris la fuite en voiture pour regagner son domicile à Montigny-en-Gohelle.

Lahoucine Aït Omghar a été identifié grâce à sa voiture. Une patrouille de quatre policiers s’est alors aussitôt rendue chez lui pour l’interpeller. Le jeune homme, qui se trouvait dans son véhicule au moment de l’intervention, s’est jeté sur un des policiers en lui portant des coups de ciseaux au thorax.

Protégé par son gilet pare-balles, le fonctionnaire est tombé au sol et a riposté avec son arme de service. Ses deux collègues ont également tiré. Touché à l’abdomen, le jeune homme est mort sur place. Le policier tombé à terre, victime d’un traumatisme crânien, a été transporté à l’hôpital. Si la légitime défense est confirmée, les policiers ne devraient pas être placés en garde à vue.

Après le drame, une trentaine d’individus du quartier de la Plaine se sont réunis et ont fait face aux forces de l’ordre. Quelques échauffourées ont eu lieu, jets de pierres, poubelles brûlées, policiers pris pour cibles. Des vitrines de commerces ont été brisées route de Harnes. Le préfet est attendu sur place. La PJ de Lille est chargée de l’enquête.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion