A La Une » Faits Divers » Agression » Fusillade devant une discothèque à Laon : le tireur écroué

Agression



Fusillade devant une discothèque à Laon : le tireur écroué

dimanche 10 mars 2013 à 19 h 18 min | Aucune réaction

Sylvain Milsent, l’homme soupçonné d’être l’auteur de la fusillade qui a fait deux blessés devant la discothèque Le Volcano à Laon (Aisne), a été mis en examen pour tentative d’homicide volontaire et violences aggravées puis écroué.

En cavale depuis un mois et demi, Sylvain Milsent a finalement été interpellé jeudi soir à Saint-Quentin par des fonctionnaires de la PJ d’Amiens et de la brigade d’intervention de Lille.

Cet homme de 38 ans, issu de la communauté des gens du voyage et père de trois jeunes enfants, est soupçonné d’avoir ouvert le feu sur le parking de la discothèque Le Volcano dans la nuit du 25 au 26 janvier dernier et d’avoir blessé deux jeunes Turcs, dont un grièvement touché à la colonne vertébrale, est sorti du coma il y a quelques jours. Il est toujours hospitalisé dans un état grave.

L’altercation avait éclaté entre deux couples et ses deux jeunes suite à une dispute pour un motif minime. Les deux femmes et l’homme en couple avaient été interpellés, tandis que le principal suspect avait pris la fuite aussitôt après la fusillade. Il a été localisé cette semaine à Saint-Quentin.

Un individu dangereux et armé

Lors de son interpellation, l’individu, considéré comme très dangereux, évoluait sur les toits des maisons et portait un pistolet de calibre 11,43 chargé. Il s’agirait, selon les enquêteurs, de l’arme ayant servi à la fusillade. Sylvain Milsent a donc été maîtrisé puis placé en garde-à-vue jeudi soir au commissariat de Saint-Quentin, mais il n’a quasiment pas parlé.

S’étant déjà évadé deux fois au cours de son long parcours de délinquant, le tireur présumé, qui a déjà passé 18 ans derrières les barreaux, a été présenté samedi au juge d’instruction avec des chaînes aux pieds. Sylvain Milsent a été mis en examen pour tentative d’homicide, violences aggravées et transport d’arme, puis placé en détention provisoire à la prison de Reims.

L’ami chez qui il a été interpellé, âgé de 32 ans, a été mis en examen pour soustraction d’un criminel à l’arrestation et écroué. Le premier suspect, interpellé quelques heures après la fusillade, est poursuivi pour violences avec arme en réunion en récidive, port d’arme prohibé et détention de stupéfiants en récidive Il a lui aussi été placé en détention.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion