A La Une » Faits Divers » Agression » Fusillade au restaurant Les 3 Brasseurs : le tireur s’est rendu

Agression



Fusillade au restaurant Les 3 Brasseurs : le tireur s’est rendu

dimanche 31 mars 2013 à 14 h 40 min | Aucune réaction

L’homme soupçonné d’avoir grièvement blessé Karim Yahiaoui vendredi lors d’une fusillade dans le bar des 3 Brasseurs à Montpellier, s’est rendu ce samedi au commissariat de police.

Karim Yahiaoui, un ancien boxeur de 31 ans, a été hospitalisé vendredi dans un état critique après avoir été blessé par balles à la cuisse et au thorax. Le tireur, un repris de justice de 43 ans, s’est finalement constitué prisonnier.

La fusillade a eu lieu vendredi vers 14 heures aux Trois Brasseurs, un bar située dans le centre commercial Odysseum à Montpellier. Karim Yahiaoui est entré dans l’établissement pour engager la conversation avec Jean-Pierre N., un homme d’une quarantaine d’années qui déjeunait avec sa compagne. Les deux hommes se sont dirigés vers le bar et à ce moment-là Jean-Pierre a sorti une arme puis ouvert le feu à plusieurs reprises sur le trentenaire. La victime, grièvement blessée, a été hospitalisée. Il n’est plus ce matin en danger de mort.

Contrairement à ce que nous avons rapporté dans notre précédente édition, le tireur ne serait pas patron d’une boite de nuit, mais c’est son frère qui possèderait une discothèque. Lui, ferait parti de la voyoucratie locale qui traîne dans le milieu de la nuit et des sociétés de sécurité. Il serait déjà connu de la justice, notamment pour braquage et proxénétisme.

Recherché par la police, il s’est donc rendu hier après-midi avec sa compagne et le couple a été placé en garde à vue au SRPJ de Montpellier. Karim Yahiaoui, lui aussi connu de la justice pour transport de stupéfiants et vol aggravé, avait déjà fait l’objet d’une tentative d’assassinat en 2006. Un individu, jamais identifié, lui avait tiré sept balles de 9 mm en pleine rue.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + = treize









Connexion