A La Une » Faits Divers » Evasion du tribunal de Poitiers : Abdelkader Azza interpellé

Faits Divers



Evasion du tribunal de Poitiers : Abdelkader Azza interpellé

mercredi 20 mars 2013 à 19 h 00 min | Aucune réaction

Abdelkader Azza, l’homme qui s’est évadé lundi par les toits du tribunal de Poitiers, a été interpellé cet après-midi dans une maison de la ville où il s’était réfugié.

L’arrestation a eu lieu vers 16h20 dans une habitation située à 4 kilomètres du Palais de justice. Activement recherché depuis son évasion, le fugitif avait trouvé refuge chez une de ses connaissances. Il a été interpellé sans résistance, puis placé en garde à vue.

Les enquêteurs sont parvenus à remonter sa trace à l’issue de recherches approfondies qui ont permis de retrouver une connaissance du malfaiteur. Ce complice, un homme âgé de 40 ans, a été placé en garde à vue pour recel de malfaiteur. Le fuyard, menotté et blessé à un genou, était activement recherché par la police.

Abdelkader Azza devait être présenté ce lundi en comparution immédiate pour tentative de meurtre sur une amie de sa compagne. Dans la nuit de vendredi à samedi, il aurait tenté de l’agresser à coups de marteau pendant que sa femme dormait. La victime avait réussi à prendre la fuite en sautant par le balcon d’un immeuble situé dans le quartier de Beaulieu. Sérieusement blessée, elle s’était alors vu délivrer 50 jours d’ITT.

Lorsque les policiers sont allés interpeller l’agresseur, ils ont constaté que la femme d’Abdelkader, qui travaille dans une déchèterie, était également victime de violences habituelles. Les deux femmes ont été placées sous protection en attendant que le fugitif soit retrouvé.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)

Pour commenter cet article, vous devez être connecté à votre compte LibertaLand Infos.









Connexion