A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre d’un jeune à Marseille : le policier mis en examen

Meurtre



Meurtre d’un jeune à Marseille : le policier mis en examen

samedi 16 février 2013 à 10 h 17 min | Aucune réaction

Le gardien de la paix de 39 ans, soupçonné d’avoir tué un jeune de 19 ans avec son arme de service au cours d’une bagarre dans une épicerie de Saint-Mauront à Marseille, a été mis en examen pour meurtre et écroué.

Présenté cette nuit au juge d’instruction, le policier a été mis en examen pour homicide volontaire. Conformément aux réquisitions du parquet, il a ensuite été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone.

« Nous considérons que le tir a été fait de telle manière qu’il pouvait être mortel », a précisé le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest. « Il n’y a manifestement pas de légitime défense, qui suppose une proportionnalité entre l’agression et la riposte », a-t-il ajouté. Or « aucun des agresseurs n’était porteur d’une arme à feu ou d’un couteau ». De plus, le policier, qui n’était pas en service ce soir-là, était sous l’effet de l’alcool.

Mercredi soir vers minuit, il était allé acheter quelques bières dans une épicerie située près du port de commerce, où se trouvait un groupe de jeunes en train de fumer du cannabis. Il leur avait fait une réflexion entraînant une bagarre. Frappé par trois jeunes, le policier avait alors sorti son arme de service et avait touché l’un d’entre eux à la cuisse.

Conduit immédiatement à l’hôpital par un de ses amis, la victime, atteinte à l’artère fémorale, était décédée quelques heures plus tard. A l’annonce de sa mort, son ami avait ensuite quitté l’hôpital puis avait pris sa voiture pour retourner à l’épicerie dans laquelle il avait encastré sa berline allemande.

Le parquet de Marseille a donc également ouvert une instruction à l’encontre de ce jeune homme de 29 ans. Il est poursuivi pour violence en réunion, dégradation de bien appartenant à autrui et conduite sans permis.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ un = cinq









Connexion