A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre d’Espalion : la fille de l’antiquaire toujours recherchée

Meurtre



Meurtre d’Espalion : la fille de l’antiquaire toujours recherchée

mercredi 6 février 2013 à 19 h 33 min | Aucune réaction

Elisabeth Zwinger, la fille de l’antiquaire retrouvé mort lundi matin à son domicile près d’Espalion, est toujours activement recherchée.

Les gendarmes de la section de recherche de Toulouse sont toujours sur la piste de cette hôtesse de l’air de 47 ans qui n’a pas donné de signe de vie depuis samedi dernier, jour où elle a été aperçue accompagnée d’une tierce personne à Espalion, dans l’Aveyron.

Son téléphone portable a été retrouvé sur les lieux du drame et il n’y a eu aucun mouvement sur ses comptes bancaires depuis samedi. Sa voiture, une Rover grise immatriculée 1218 PB 12, a finalement été retrouvée ce matin à Rodez. Mais toujours aucune trace de cette femme qui travaillait à Air France et résidait à Paris. Elle est activement recherchée par les gendarmes qui, pour l’instant, ne veulent l’entendre qu’en tant que témoin. Une perquisition a été effectuée à son domicile parisien, sans succès.

Jean Zwinger, un antiquaire à la retraite âgé de 73 ans, a été retrouvé mort lundi matin dans sa maison située à quelques kilomètres au-dessus d’Espalion. L’autopsie pratiquée ce matin à l’institut médico-légal de Montpellier a révélé qu’il avait reçu une balle au thorax avant de recevoir sept coups de couteau. L’arme du crime pourrait faire partie de la collection que possédait le retraité. Une expertise balistique est en cours sur plusieurs armes saisies à son domicile.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + deux =









Connexion