A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Pernes-en-Artois : le petit-fils mis en examen

Meurtre



Meurtre à Pernes-en-Artois : le petit-fils mis en examen

samedi 23 février 2013 à 7 h 53 min | Aucune réaction

Un toxicomane de 25 ans, soupçonné d’avoir tué sa grand-mère et d’avoir déposé son corps la semaine dernière dans un bois près de Pernes-en-Artois, a été mis en examen et écroué hier après-midi.

Le suspect interpellé mercredi à Calonne-Ricouart est donc le petit-fils de la victime. Lors de sa garde à vue, il a reconnu une partie des faits qui lui sont reprochés, mais n’a pas tout expliqué sur les circonstances du crime.

C’est parce qu’il a utilisé la carte bancaire de la victime après son décès et que des traces de roues de son véhicule ont été retrouvées près du cadavre, que les enquêteurs ont décidé de procéder à son interpellation. Le mobile du meurtre serait une dette d’argent entre lui et sa grand-mère.

Déféré hier au parquet de Béthune, il a seulement reconnu sa responsabilité dans la mort de sa grand-mère et le fait qu’il ait tenté de faire disparaître le corps. L’autopsie de la victime a révélé une mort par strangulation, ce que réfute le suspect pour le moment. Le corps de cette femme de 60 ans, découvert le 12 février dernier au milieu des bois à Pernes-en-Artois, était également en partie carbonisé. Cela, il ne l’explique pas non plus.

Son épouse, également interrogée dans le cadre de cet homicide, a été mise hors de cause et sa garde à vue a été levée. Lors de la perquisition à leur domicile de Calonne-Ricouart, les gendarmes ont découvert plusieurs plants de cannabis. Le jeune homme a déjà été condamné par le passé dans des affaires de stupéfiants.

Présenté hier au juge d’instruction en charge du dossier, il a été mis en examen pour vol accompagné de violences ayant entraîné la mort. Placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Béthune, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


huit + neuf =









Connexion