A La Une » Société » L’Etat ouvre sa première salle de consommation de drogues à Paris

Société



L’Etat ouvre sa première salle de consommation de drogues à Paris

mercredi 6 février 2013 à 10 h 52 min | Aucune réaction

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a donné son feu vert pour l’ouverture d’une salle de consommation de drogues à Paris.

Les services de Matignon n’ont pas précisé de calendrier de cette mise en oeuvre, ni le lieu d’implantation de cette salle de shooting dans la capitale.

Les toxicomanes pourront donc s’y rendre afin de continuer à se droguer.

Cette pratique sera étendue à d’autre villes de l’Hexagone. Elle signe politiquement un véritable renoncement au traitement de la dépendance.

Une expérience similaire avait été tentée en Suisse, dans le canton de Zurich. « L’échec est retentissant sauf pour le personnel et les entreprises qui se sont enrichis », peut-on lire sur le site du CNID.

Les Pays-Bas ou l’Allemagne, possèdent également des salles de shooting depuis plusieurs années. Elles attirent les trafics de stupéfiants et les étrangers marginaux au détriment de la sécurité des quartiers qui les reçoivent.

Mariage homosexuel, droit de vote aux étrangers, salles de drogues en libre service… Les socialistes, aveuglés par une idéologie libertaire dépassée, encouragent toutes les actions qui peuvent nuire à la stabilité de la France et des Français.

[cc] Source: Novopress

Termes relatifs à cette page: , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + trois =









Connexion