A La Une » Faits Divers » Meurtre » Jeune pâtissière disparue à Lyon : son corps découpé en morceaux

Meurtre



Jeune pâtissière disparue à Lyon : son corps découpé en morceaux

lundi 11 février 2013 à 8 h 14 min | Aucune réaction

Le corps de la jeune pâtissière de 20 ans, disparue depuis le 1 février dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon, a été retrouvé dimanche soir découpé en morceaux.

Ce serait grâce aux indications de l’individu interpellé samedi que les enquêteurs de la PJ ont pu retrouver le corps de la jeune fille. Le cadavre de la pâtissière était découpé en plusieurs morceaux répartis dans différents sacs ensevelis dans le quartier de la Part-Dieu.

Cet homme de 26 ans avait été placé en garde à vue samedi dans le cadre de l’enquête ouverte pour disparition inquiétante. Il aurait donc, au cours de ses auditions, indiqué aux policiers où se trouvait le corps de la victime. Aucunes informations concernant le mode opératoire du meurtre n’a été révélées pour le moment. Le suspect devrait être présenté à un magistrat dans la matinée.

Il tente d’effacer les traces du meurtre avec de la javel

La jeune femme, employée dans une pâtisserie du troisième arrondissement, avait mystérieusement disparu le vendredi 1er février. C’est son employeur qui avait signalé son absence à son père. En se rendant au domicile de la jeune fille, dans une résidence pour jeunes travailleurs, les policiers avaient alors découvert des traces de sang nettoyées à la javel.

Selon le vigile de cette résidence, des voisins auraient entendus des bruits de dispute la veille de sa disparition. Après avoir sonné chez la jeune femme, celle-ci leur avait affirmé au travers de la porte que tout allait bien. Mais depuis, elle n’avait plus donné aucun signe de vie.


Termes relatifs à cette page: , , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + = sept









Connexion