A La Une » Faits Divers » Braquage » Braquage d’un fourgon à Bois-Guillaume : deux convoyeurs blessés

Braquage



Braquage d’un fourgon à Bois-Guillaume : deux convoyeurs blessés

lundi 18 février 2013 à 19 h 05 min | Aucune réaction

Deux convoyeurs de fonds ont été blessés cet après-midi lors du braquage de leur fourgon blindé à Bois-Guillaume, dans la banlieue de Rouen.

Le fourgon appartenant à la société Loomis a été attaqué aux alentours de 14h30 sur le chemin de Clères. Les cinq malfaiteurs, déguisés en policiers et lourdement armés, ont pris la fuite sans emporter de butin. Ils sont actuellement activement recherchés.

Le fourgon, qui contenait 7 millions d’euros, a été attaqué vers 14h30 alors qu’il se rendait à la banque de France, en centre-ville. Les malfaiteurs ont mis en place une fausse déviation pour attirer les convoyeurs de fonds. Ils ont ensuite percuté le fourgon avec un poids-lourd de 19 tonnes. Lors de la collision, les deux véhicules se sont enflammés.

Des complices, déguisés en faux policiers, sont arrivés aussitôt après et ont ouvert le feu sur les trois convoyeurs. Ces derniers ont dû riposter avec leur armes de service. Deux d’entre eux ont été légèrement blessés. Ils ont été conduits au CHU de Rouen. Les cinq malfaiteurs ont finalement pris la fuite à bord d’une Mégane sans emporter le moindre euro.

Le quartier a été entièrement bouclé et un hélicoptère de la gendarmerie a été mobilisé pour les rechercher. Quatre voitures, dont celle probablement utilisée par les braqueurs, ont été retrouvées brûlées à quelques kilomètres des lieux de l’attaque. Le SRPJ est chargé de l’enquête.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + = sept









Connexion