A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Paris : trois femmes kurdes exécutées d’une balle dans la tête

Meurtre



Meurtre à Paris : trois femmes kurdes exécutées d’une balle dans la tête

jeudi 10 janvier 2013 à 8 h 28 min | Aucune réaction

Trois femmes d’origines kurdes ont été assassinées mercredi après-midi au Centre d’Information du Kurdistan situé dans le 10e arrondissement de paris.

Les corps des victimes ont été découverts vers 1 heure du matin par leurs amis, inquiets après de nombreux coups de téléphones restés sans réponse. Lorsqu’ils ont vu des traces de sang à l’entrée de l’Institut Kurde, ils ont cassé la porte et ont découvert les trois cadavres.

Les trois militantes, exécutées d’une balle dans la tête, sont Sakine Cansiz, l’une des fondatrices du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), Fidan Dogan, représentante du Congrès National du Kurdistan (KNK), et Leyla Soylemez, une jeune activiste. Elles avaient 55, 32 et 24 ans.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le triple meurtre aurait été commis mercredi après-midi vers 15 heures avec des armes silencieuses. Trois douilles ont été retrouvées sur place. Selon la brigade criminelle, en charge de l’enquête, tout porte à croire qu’il s’agit d’exécution.

Des exécutions sommaires qui interviennent au moment où le gouvernement turc entame des négociations avec le leader kurde Abdullah Ocalan, emprisonnés sur l’Ile d’Imrali depuis 1999.

Dans un bref communiqué, la Fédération des associations kurdes en France a appelé tous les kurdes d’Europe à se rassembler à Paris pour dénoncer cette attaque.

 







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + quatre =









Connexion