A La Une » Faits Divers » Vol de câbles dans l’Aube : trois villages privés de téléphone

Faits Divers



Vol de câbles dans l’Aube : trois villages privés de téléphone

jeudi 8 novembre 2012 à 7 h 58 min | Aucune réaction

Trois villages du canton de Méry-sur-Seine ont été privés de téléphone suite à un important vol de câbles de cuivre commis dans la nuit de lundi à mardi.

Pas moins de 900 mètres de câbles en cuivre ont été dérobés par des malfaiteurs, ce qui a entraîné une coupure de téléphone fixe et d’internet pour un millier de clients sur les communes de Mesgrigny, Vallant-Saint-Georges et Châtres, dans l’Aube.

Le groupe France Télécom-Orange en Champagne-Ardenne a indiqué avoir déposé plainte. Le service « devrait être rétabli jeudi en fin de journée au plus tard », a déclaré le directeur de la communication du groupe. « Voler une telle longueur de câbles est extrêmement compliqué car notre réseau est sécurisé, mais ce n’est pas impossible, la preuve » a-t-il ajouté.

Les 900 mètres de câbles dérobés ont finalement été retrouvés dans deux véhicules à Meaux, en Seine-et-Marne. La gendarmerie de Nogent-sur-Seine est chargée de l’enquête.

Vol de câble dans l’Essonne

Au stade de foot de Fleury-Mérogis, un kilomètre de câble a disparu dans la nuit de dimanche à lundi. Les voleurs se sont d’abord attaqués à un transformateur électrique, puis ont découpé presque 1.000 mètres de câble pour en extraire le cuivre. « Le dispositif était flambant neuf et a coûté 300.000 euros » enrage le maire de la commune. Les réparations devraient prendre deux mois, durant lesquels le stade sera privé d’éclairage.

A Nantes aussi…

Lundi soir, peu avant minuit, le gardien du chantier du tram a été agressé par trois individus cagoulés dans le quartier du Ranzay. Les voleurs ont enfermé le vigile dans une salle pendant qu’ils chargeaient les bobines de cuivre dans leurs véhicules. Ils l’ont libéré au bout d’une heure.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + huit =









Connexion