A La Une » Justice » Policier tabassé à Montpellier : deux jeunes condamnés

Justice



Policier tabassé à Montpellier : deux jeunes condamnés

jeudi 8 novembre 2012 à 7 h 06 min | Aucune réaction

Deux jeunes hommes âgés de 18 et 19 ans ont été condamnés hier à quatre mois de prison ferme pour avoir insulté et lancé des projectiles sur des policiers de la BAC lundi soir dans la cité du Petit-Bard, à Montpellier.

Les deux jeunes, interpellés lundi soir et mercredi matin, faisaient partie d’un groupe d’une dizaine d’individus qui s’en étaient pris violemment à un équipage de la BAC lors d’un contrôle dans cette cité sensible.

Ils étaient jugés en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Montpellier. Celui de 19 ans, déjà connu de la justice, était poursuivi pour outrages et menaces de mort envers des agents dépositaires de l’autorité publique. Le plus jeune pour violences volontaires avec arme par destination – une bouteille en verre – sur les policiers et dégradations volontaires d’un véhicule de police par jet de projectiles.

« La cité du Petit-Bard, comme d’autres cités dites sensibles ne doivent pas devenir des zones de non droit » a martelé le procureur qui avait requis des peines de 4 et 18 mois de prison. L’un des quatre policiers pris à parti par les jeunes avait été grièvement blessé au genou en voulant courser un des fuyards et s’était vu prescrire 90 jours d’ITT.

Les deux prévenus ont été placés en détention. En revanche, ils ont été mis hors de cause pour l’agression violente du policier. L’individu qui a tabassé le fonctionnaire est toujours activement recherché.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + = huit









Connexion