A La Une » Faits Divers » Agression » Dispute conjugale à Orthez : une femme tombe du deuxième étage

Agression



Dispute conjugale à Orthez : une femme tombe du deuxième étage

mercredi 7 novembre 2012 à 9 h 42 min | Aucune réaction

Un homme de 43 ans, soupçonné d’avoir poussé sa compagne du deuxième étage d’un immeuble au centre d’Orthez, a été interpellé et placé en garde à vue.

Le drame s’est produit ce lundi soir vers 22h30 dans un petit immeuble du centre-ville d’Orthez, dans les Pyrénées-Atlantiques. C’est le voisin du rez-de-chaussée qui a prévenu les secours en découvrant la jeune femme inconsciente au pied de son immeuble.

La victime, âgée de 32 ans, a fait une chute d’environ 7 mètres. Elle a été évacuée dans un état critique vers l’hôpital de Pau. Hier soir, son pronostic vital était toujours engagé. Rapidement arrivés sur place, les gendarmes ont interpellé le mari de cette dernière. L’homme, sans emploi et déjà connu pour des violences conjugales, a aussitôt été placé en garde à vue.

Les enquêteurs cherchent maintenant à savoir si la victime s’est jetée par la fenêtre ou si elle a été poussée par son compagnon. Lors de ses auditions, ce père de famille a nié tous les faits. Des témoins disent pourtant avoir entendu une violente dispute et des cris avant le drame.

Le parquet envisage l’ouverture d’une information judiciaire pour tentative d’homicide volontaire agravée. La garde à vue du suspect a été prolongée hier soir. Il doit être présenté au juge d’instruction dans la journée.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ neuf = quinze









Connexion