A La Une » Faits Divers » Agression » Bagarre à Saint-Etienne : cinq militants d’extrême gauche interpellés

Agression



Bagarre à Saint-Etienne : cinq militants d’extrême gauche interpellés

lundi 12 novembre 2012 à 10 h 56 min | Aucune réaction

Cinq militants d’extrême gauche ont été interpellés hier matin après avoir blessé deux membres du Front National avant la cérémonie du 11 novembre, à Saint-Etienne.

Selon le Front National de la Loire, « trois jeunes hommes ont reçu des coups de pied et de poing par des opposants qui les ont attaqués dans le dos ». Cinq interpellations ont eu lieu et les blessés, dont un a eu cinq points de suture à la tête, ont déposé plainte.

L’agression a eu lieu devant le local du Front National, alors même que les membres de ce parti s’apprêtaient à partir pour la cérémonie du 11 novembre. Les militants, qui se revendique d’extrême gauche, ont été placés en garde à vue pour violences aggravées en réunion. Ils ont expliqué qu’ils considéraient la présence de membres du FN à cette commémoration « comme une provocation ».

« Comment faire pour s’exprimer et même circuler librement dans ce pays ? » s’est indigné Sophie Robert, la secrétaire départementale du FN. La cérémonie à Saint-Etienne a pu néanmoins se dérouler sans incident. Un important dispositif policier avait été déployé.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + sept =









Connexion