A La Une » Justice » Automobiliste tabassé à toulouse : prison ferme pour les agresseurs

Justice



Automobiliste tabassé à toulouse : prison ferme pour les agresseurs

mercredi 7 novembre 2012 à 8 h 22 min | Aucune réaction

Quatre personnes jugées en comparution immédiate ont été condamnées hier à des peines allant de 3 à 6 mois de prison ferme pour avoir frappé un automobiliste samedi dans le quartier Arnaud-Bernard, à Toulouse.

Les quatre hommes étaient jugés pour violence en réunion commises avec armes après l’agression d’un automobiliste qui leur avait demandé de pousser leur véhicule.

Les deux hommes condamnés à six mois ferme, déjà connus de la justice, ont été placés en détention à l’issue de l’audience. Les deux autres ont écopé de trois mois de prison sans mandat de dépôt. Une cinquième personne, également jugée en comparution immédiate, a pu repartir libre. Les juges ont en effet annulé la procédure pour absence d’interprète pendant sa garde à vue.

Le parquet avait requis un an de prison ferme à l’encontre des cinq prévenus. La défense avait quant à elle demandé la relaxe ou la requalification des faits. Durant le procès, les accusés ont continué de nier les faits.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un conducteur avait stoppé sa voiture dans une rue du quartier Arnaud-Bernard pour discuter avec un ami et bloquait toute la circulation. Un automobiliste de 28 ans qui le suivait avait klaxonné pour le faire avancer. Une violente bagarre s’en était alors suivie et une vingtaine de personnes s’étaient jetées sur l’automobiliste.

Blessé au visage et au dos, notamment à coups de chaises et de tessons de bouteille, il avait dû recevoir 15 points de suture à l’hôpital. Parmi les sept personnes interpellées, cinq ont été déférées au parquet pour y être jugées.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + un =









Connexion