A La Une » Justice » Agression d’une jeune fille à Labouheyre : il écope de 2 ans de prison

Justice



Agression d’une jeune fille à Labouheyre : il écope de 2 ans de prison

samedi 10 novembre 2012 à 11 h 06 min | Aucune réaction

Un jeune homme de 18 ans a été condamné hier à deux ans de prison ferme pour avoir agressé, dépouillé puis abandonné une jeune fille en pleine forêt des Landes, près de Labouheyre.

Le prévenu, déjà bien connu de la justice pour des faits de violences, était jugé en comparution immédiate ce vendredi matin au tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan. Le parquet avait requis une peine de trois ans de prison.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Le jeune homme, sa petite amie de 15 ans, et la victime, âgée de 17 ans, sont partis de Morcenx pour se rendre à Labouheyre où une soirée est organisée. Au retour, vers 4 heures du matin, le conducteur a stoppé sa voiture sur le bord d’un chemin forestier, à hauteur de Solférino. Il a demandé à l’adolescente de descendre du véhicule et de lui donner son portable. Celle-ci a refusé.

Un déchaînement de violence

Le jeune couple s’est alors mis à la battre violemment, donnant coups de pieds et coups de poings jusqu’à ce qu’elle tombe au sol. Puis ils lui ont ensuite ordonné de se déshabiller et lui ont finalement dérobé son téléphone, sa veste et une petite chaîne de cou, avant de l’abandonner en pleine forêt.

La victime, terrorisée et partiellement dénudée, s’est alors retrouvée seule en pleine nuit. Ce n’est que vers 7 heures du matin qu’elle a réussi à frapper à la porte d’une maison, où elle a trouvé refuge et réconfort. L’adolescente ne voulait pas appeler les gendarmes par peur des représailles, mais les voisins l’ont fait pour elle.

« Je rackette, mais je ne viole pas »

Devant le tribunal, le prévenu a expliqué qu’ « au cours de la soirée, elle avait dit qu’elle voulait se suicider. J’ai perdu des amis comme ça : ça m’a énervé. Je sais que c’est lâche, ce que j’ai fait ». Il a cependant nié toute agression sexuelle : « Je rackette, mais je ne viole pas », a-t-il déclaré.

Déjà condamné en avril dernier pour des faits de violence, de destruction de biens et des vols, le jeune garçon avait été incarcéré pendant trois mois et placé dans différents foyers. Constatant la récidive légale, le parquet a prononcé une condamnation de deux ans d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt. L’amie du jeune homme, âgée de 15 ans, sera quant à elle jugée ultérieurement.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ deux = sept









Connexion