A La Une » Faits Divers » Meurtre » Tuerie de Chevaline : les gendarmes lancent un appel à témoins

Meurtre



Tuerie de Chevaline : les gendarmes lancent un appel à témoins

mercredi 10 octobre 2012 à 7 h 29 min | Aucune réaction

La gendarmerie a lancé un appel à témoins hier soir au sujet du quadruple meurtre survenu le 5 septembre dernier à Chevaline, en Haute-Savoie.

« Après un mois d’enquête et plus de 650 personnes entendues dans le cadre des investigations, la gendarmerie met en place un numéro vert à disposition de tout témoin ayant des renseignements complémentaires sur les faits survenus le 5 septembre 2012 … »

« Les personnes ayant pu être en contact avec cette famille britannique, ainsi que celles présentes dans la zone de Chevaline-Doussard l’après-midi des faits, sont priées de se faire connaître auprès de la gendarmerie » indique le communiqué de la Direction générale de la gendarmerie.

Cet appel à témoins est assorti du numéro vert 0-800-002-950 permettant de joindre la section de recherches de Chambéry. « Toutes les garanties de discrétion sont apportées aux témoins qui se signaleraient » ajoute le communiqué.

« On a besoin de recouper ou de compléter des informations données […] Il y a peut-être des gens de passage qui ne se sont pas signalés et qui peuvent nous apprendre des choses » a expliqué le lieutenant-colonel Vinnemann chargé de l’enquête.

Le 5 septembre, Saad al-Hilli, 50 ans, sa femme Iqbal, 47 ans, et sa belle-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans, de nationalité suédoise, ont été retrouvés morts, tués par balles, dans leur voiture garée sur les hauteurs de Chevaline.

Un cycliste français, Sylvain Mollier, avait également été retrouvé mort à quelques mètres du véhicule. Les deux fillettes du couple Al-Hilli, d’origine irakienne, avaient survécu à cette tuerie, mais l’aînée avait été grièvement blessée.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


cinq + quatre =









Connexion