A La Une » Faits Divers » Suicide » Mystérieux suicide à Lyon : il se tue à la vue des policiers

Suicide



Mystérieux suicide à Lyon : il se tue à la vue des policiers

mardi 30 octobre 2012 à 12 h 33 min | Une réaction

Un jeune homme de 20 ans s’est tiré une balle dans la tête dimanche soir sous les yeux des policiers dans le 7e arrondissement de Lyon.

Le drame s’est déroulé vers 23h40 dans la Grande rue de La Guillotière. Ce jeune habitant de Châtonnay a mis fin à ses jours après un étrange périple. Tout laisse à penser que le jeune homme souffrait d’importants troubles psychiatriques.

Quelques heures plus tôt, il a quitté le domicile familial de Châtonnay en empruntant la voiture de sa mère et un fusil de chasse. Arrivé à hauteur de Mions, il a stoppé son véhicule sur le bas-côté de la route et a actionné les feux de détresse.

Un automobiliste s’est arrêté pour lui demander s’il avait besoin d’aide. Menaçant le conducteur avec son fusil, il a demandé à être conduit dans le quartier de La Guillotière. Après avoir déposé son passager, l’automobiliste a appelé la police qui s’est aussitôt mise à la recherche du jeune homme.

Les policiers l’ont finalement retrouvé quelques minutes plus tard. Mais lorsqu’ils ont voulu l’interpeller, le jeune homme s’est tiré une balle dans la tête avec son fusil. Une enquête a été ouverte afin d’éclaircir ce mystérieux suicide.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Une réaction sur “Mystérieux suicide à Lyon : il se tue à la vue des policiers”




  1. casagranda

    L’accusation de troubles psychatriques s’appuie sur quoi?
    Je pense que c’est assez restrictif et facile de le diminuer directement.

    #1917


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


deux + neuf =









Connexion