A La Une » Société » Inondations dans le Var : le corps d’une étudiante retrouvé

Société



Inondations dans le Var : le corps d’une étudiante retrouvé

samedi 27 octobre 2012 à 7 h 52 min | Aucune réaction

Une jeune étudiante happée par les eaux d’un canal de ruissellement est morte noyée vendredi soir sur le campus de l’université de Toulon à La Garde.

L’accident s’est produit vers 15h30 après que des trombes d’eau se sont abattues sur le sud-est de la France. Une étudiante a glissé sur un parking de la faculté et un jeune homme s’est porté à son secours. Tous les deux ont été emportés par les eaux dans le canal souterrain.

Un hélicoptère de la Sécurité civile et une cinquantaine de pompiers et gendarmes ont rapidement été mobilisés. Le corps de la jeune étudiante a finalement été retrouvé vers 19h20. Les recherches se poursuivaient en début de soirée pour essayer de localiser l’autre étudiant disparu.

Deux autres témoins de la chute accidentelle, qui s’étaient aussi élancés pour tenter de secourir la jeune femme ont pu s’extraire du ruisseau tourbillonnant juste avant d’être happés dans la canalisation de 40 cm de diamètre.

Selon la préfecture, cette partie enterrée du canal fait 800 mètres de long avant de ressortir à l’air libre puis de se jeter dans la mer.

Le corps de la jeune fille a été retrouvé grâce aux outils de recherche vidéo.

Les recherches pour tenter de retrouver le jeune homme disparu ont été interrompues vers 23 heures et devraient reprendre ce matin.

 

Mise à jour : le corps du deuxième étudiant a été retrouvé ce matin. Il se trouvait dans un ruisseau bordant un golf sur la commune de La Garde







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ un = cinq









Connexion