A La Une » Faits Divers » Agression » Chevigny : une lycéenne poignardée par son ex-petit ami

Agression



Chevigny : une lycéenne poignardée par son ex-petit ami

lundi 8 octobre 2012 à 20 h 02 min | Aucune réaction

Une jeune fille de 16 ans a été violemment poignardée ce midi au lycée Jean-Marc-Boivin, à Chevigny-Saint-Sauveur, en Côte-d’Or. Un différend amoureux serait à l’origine de ce drame.

L’auteur des faits, son ex-petit ami, a été interpellé à proximité de l’établissement puis placé en garde à vue. La jeune fille, très sérieusement touchée au ventre et à l’aine, a été évacuée au CHU de Dijon.

Les faits se seraient produits aux environs de 13 heures devant le bureau de la Vie scolaire. L’adolescent, âgé de 15 ans, a donné plusieurs coups de couteau à la jeune lycéenne puis lorsqu’il a tenté de fuir, il été pourchassé par quelques élèves mais il les a menacés de son arme.

Il a finalement été interpellé aux alentours de 16 heures, sur un pont situé sur la route d’Arc-sur-Tille. Un gendarme a par ailleurs été légèrement blessé à la cuisse lors de l’arrestation. L’agresseur a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Dijon. Selon les premiers éléments de l’enquête, une dispute amoureuse entre les deux adolescents serait à l’origine du drame.

Noémie, scolarisée en classe de première, serait originaire de Beaune. Ce soir elle se trouvait toujours au bloc opératoire au CHU de Dijon et son pronostic vital reste engagé. Le procureur de la République de Dijon ainsi que le directeur de cabinet du préfet se sont rendu sur les lieux.

Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place au sein du lycée. La brigade de recherches de la gendarmerie de Dijon a été chargée de l’enquête.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ neuf = seize









Connexion