A La Une » Faits Divers » Accident » Accident près de Valergues : la vitesse excessive à l’origine du drame

Accident



Accident près de Valergues : la vitesse excessive à l’origine du drame

lundi 29 octobre 2012 à 8 h 39 min | Aucune réaction

La vitesse excessive et la perte de contrôle du véhicule semble être à l’origine de l’accident qui a fait trois morts hier matin près de Valergues, dans l’Hérault.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la voiture roulant à vive allure serait sortie de la route et aurait fait un tonneau avant de s’encastrer contre un platane. Sous la violence du choc, le véhicule s’est enflammé, tuant les trois jeunes occupants sur le coup.

Les trois victimes ont pu être identifiées. Il s’agit de deux garçons de 17 et 19 ans, issus d’une famille recomposée habitant à Lunel et de l’un de leurs amis, un employé de 27 ans qui travaillait à la régie des services de Lunel-Viel.

L’accident s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche, sur la RN 113, au niveau de Valergues.  Peu après minuit, les trois jeunes viennent de quitter un repas familial. Le garçon de 19 ans prend alors le volant de la voiture de son père pour aller dormir à Lunel-Viel, chez leur ami. Trois heures plus tard, c’est le drame. Le véhicule percute le terre-plein central avant d’aller s’encastrer dans un arbre.

C’est un automobiliste de passage qui, après avoir découvert le véhicule en flamme dans un fossé, donne l’alerte. A l’arrivée des secours, il est malheureusement trop tard. Les pompiers découvrent les trois corps carbonisés. L’enquête devra maintenant déterminer si il y a eu ou non consommation d’alcool ou/et de stupéfiants.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ sept = neuf









Connexion