A La Une » Faits Divers » Accident » Accident de la route à Maureville : un gendarme tué et deux blessés graves

Accident



Accident de la route à Maureville : un gendarme tué et deux blessés graves

jeudi 25 octobre 2012 à 18 h 35 min | Aucune réaction

Un gendarme de 44 ans a été tué ce matin dans un accident de la route à Maureville, en Haute-Garonne.

Le gendarme n’était pas en service et roulait dans son véhicule personnel en compagnie d’un collègue lorsqu’il a été percuté par un véhicule arrivant à contresens. La gendarmerie a lancé un appel à témoin pour tenter de retrouver l’automobiliste soupçonné d’être à l’origine de cet accident mortel.

La collision s’est produite ce jeudi vers 7h50 sur la départementale 1 à hauteur de Maureville, entre Lanta et Caraman. Le véhicule dans lequel avaient pris place les deux gendarmes a tenté d’éviter un premier véhicule qui effectuait un dépassement dangereux en sommet de côte puis en a percuté un second venant en contre-sens.

Le gendarme passager, âgé de 44 ans, marié et père de deux enfants, a été tué lors de la collision. Son collègue, souffrant de traumatismes multiples, a été évacué vers l’hôpital Purpan, à Toulouse. Le conducteur du second véhicule a été grièvement blessé. Après avoir été pris en charge par le Samu, il a été conduit à l’Hôpital de Rangueil.

Le Procureur de la république Michel Valet s’est rendu sur place et un hélicoptère de la Brigade de recherche de la Gendarmerie a été mobilisé afin de retrouver le fuyard. L’automobiliste, qui serait à l’origine de l’accident, conduisait une Rover ou une Jaguar de couleur sombre dont l’immatriculation se termine par Q85. Il est pour le moment recherché à titre de témoin important.

Une enquête judiciaire a été ouverte et un appel à témoins lancé. Les gendarmes invitent toute personne susceptible d’avoir des informations sur cet accident à appeler le 17 ou le 05.62.25.43.20







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = dix









Connexion