A La Une » Faits Divers » Agression » Violents affrontements à Castres : un militaire perd un oeil

Agression



Violents affrontements à Castres : un militaire perd un oeil

lundi 10 septembre 2012 à 9 h 01 min | Aucune réaction

Une violente bagarre a opposé des militaires du 8ème RPIMa et une bande de voyous, dans la nuit de vendredi à samedi, en marge d’une fête locale à Castres.

Les heurts auraient éclaté après qu’une dizaine de militaires du 8e Régiment de parachutistes d’infanterie de marine ont pris la défense d’une jeune fille importunée par des racailles. Insultés de « sales français » et de « sales militaires », les soldats ont alors appelés du renfort.

Militaires et voyous, au nombre d’une soixantaine, se sont ensuite retrouvés devant le bar où la dispute avait commencé, puis l’affrontement a tourné à la bagarre générale sur la grande place du centre-ville. Les forces de l’ordre sont intervenues, tirant des balles en caoutchouc et utilisant les gaz lacrymogènes.

Un militaire de 21 ans a été grièvement blessé à un œil par un tesson de bouteille. Le jeune homme, opéré samedi soir à l’hôpital Purpan de Toulouse, a malheureusement perdu son œil. L’agresseur présumé, un homme de 24 ans, qui serait d’ailleurs lui-même militaire dans la Marine à Toulon, a été identifié et interpellé dimanche matin. Placé en garde à vue, le suspect nie les faits qui lui sont reprochés.

Un autre jeune de 19 ans a également été interpellé. Les deux individus ont été présentés hier à un magistrat de permanence. Le parquet de Castres a ouvert une information judiciaire pour violences volontaires aggravées ayant entraîné une infirmité permanente.


Termes relatifs à cette page: , , , ,





Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


trois + cinq =









Connexion