A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre d’Arnaud Gontier : trois suspects mis en examen et écroués

Meurtre



Meurtre d’Arnaud Gontier : trois suspects mis en examen et écroués

samedi 15 septembre 2012 à 8 h 17 min | Aucune réaction

Trois suspects ont été interpellés et mis en examen pour le meurtre d’Arnaud Gontier, le jeune homme de 23 ans froidement abattu le 5 juillet dernier à Languevoisin (Somme).

Les trois individus, interpellés mercredi matin dans le cadre de l’enquête, ont été placés en garde à vue puis déférés au parquet d’Amiens jeudi après-midi pour être présentés au juge d’instruction. Tous les trois dorment aujourd’hui en prison.

Hocine Boudjenane, un habitant de Morchain âgé de 28 ans, a été mis en examen pour assassinat. Deux jeunes habitants de Ham, Cédric Le Gall, 26 ans, et Alexis Duhamel, 23 ans, sont poursuivis pour complicité d’assassinat. Ils avaient été interpellés à leur domicile ce mercredi vers 6 heures du matin puis conduits dans les locaux de la gendarmerie de Péronne.

Un garagiste de 27 ans, résidant au hameau de Canisy, avait également été interpellé. Les enquêteurs le soupçonnaient d’avoir aidé les meurtriers à se débarrasser de la Clio blanche à bord de laquelle ils circulaient le soir du crime. Aucune preuve n’ayant pu être établie, il a finalement été mis hors de cause et remis en liberté.

Le jeudi 5 juillet 2012, Arnaud Gontier était avec sa petite amie dans sa chambre, au premier étage du pavillon de ses parents, à Languevoisin-Quiquery. Vers 22h30, lorsqu’il a entendu du bruit dehors, il a ouvert les volets et un coup de fusil a retenti. Le jeune homme a été tué d’une balle en pleine tête.

Hocine Boudjenane est soupçonné d’être le tireur. Mais à ce jour, l’arme du crime n’a pas été retrouvée. La piste d’un règlement de compte lié à un trafic de stupéfiants n’est pas abandonnée et l’instruction se poursuit. En attendant, les trois suspects ont été placés en détention provisoire.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + huit =









Connexion