A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Ingersheim : un homme égorgé au milieu des vignes

Meurtre



Meurtre à Ingersheim : un homme égorgé au milieu des vignes

samedi 15 septembre 2012 à 9 h 45 min | Aucune réaction

Un jeune homme de 29 ans, connu de la justice pour trafic de stupéfiants, a été tué d’un coup de couteau mercredi après-midi au beau milieu des vignes près d’Ingersheim, dans le Haut-Rhin.

Grièvement blessé à la gorge, Tarik Dahmani est parvenu à parcourir quelques mètres avant de s’effondrer dans la cour d’un viticulteur, au bout du chemin du Kirchhurstweg. C’est la famille du vigneron qui a alerté les secours.

À l’arrivée des pompiers, vers 17h20, la victime était en arrêt cardio-respiratoire. Les secouristes ont tenté de le réanimer à plusieurs reprises, en vain. Le jeune père de famille est décédé vers 18 heures. Le procureur de Colmar s’est aussitôt rendu sur les lieux. Tandis que les techniciens en investigation criminelle procédaient aux premières constatations, un périmètre de sécurité était établi autour de la scène de crime. Selon le médecin légiste, l’homme a eu la veine jugulaire perforée.

Vers minuit, Lucas Butterlin, un homme de 26 ans s’est présenté à la gendarmerie pour avouer qu’il était l’auteur du coup de couteau mortel. Selon ses déclarations, Tarik Dahmani et deux individus seraient venus le chercher à la sortie de son travail pour régler un différend lié aux stupéfiants. Le jeune homme serait monté dans leur voiture, mais se sentant piégé, il aurait alors poignardé Tarik avec son couteau de travail. Les trois individus auraient ensuite quitté le véhicule et le suspect se serait enfuit au volant de la voiture. Les deux compagnons de Tarik ont tenté de venir en aide à leur camarade et sont restés sur place en attendant l’arrivée des secours.

Lucas Butterlin, un toxicomane connu de la justice pour des affaires de stupéfiants, a reconnu avoir porté un coup à la victime mais parle de menaces et de légitime défense pour tenter d’expliquer son geste. À l’issue de sa garde à vue, cet habitant d’Ingersheim a été déféré devant le juge d’instruction et mis en examen pour meurtre et tentative de meurtre. Il a été écroué. Les gendarmes de la brigade de recherches de Colmar et de la section de recherches de Strasbourg sont conjointement chargés de l’enquête et poursuivent les investigations.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


+ six = treize









Connexion