A La Une » Faits Divers » Meurtre » Drame de Chevaline : une fillette retrouvée vivante dans la voiture

Meurtre



Drame de Chevaline : une fillette retrouvée vivante dans la voiture

jeudi 6 septembre 2012 à 7 h 59 min | Aucune réaction

Une petite fille de 4 ans a été retrouvée saine et sauve au fond de la voiture visée par une fusillade ayant fait quatre morts et une blessée grave hier après-midi sur un parking à Chevaline, en Haute-Savoie.

L’enfant a été retrouvée indemne vers minuit dans la BMW des victimes. « Elle est restée sous les corps, prostrée pendant près de huit heures, et n’a pas bougé pendant tout ce temps-là » a indiqué le procureur d’Annecy.

« On n’a pu la trouver qu’à partir du moment où on a eu accès à la scène du crime. Elle a été évacuée et protégée, tout comme l’autre fillette blessée » a-t-il précisé. L’autre petite fille, âgée de 8 ans, a été hospitalisée hier soir à l’hôpital de Grenoble. Son état est stable et son pronostic vital n’est plus engagé. Elle avait été retrouvée grièvement blessée à proximité du lieu du crime. Elle pourra, selon les médecins, être entendue dans les prochains jours.

Une famille de touristes anglais

Les victimes de cette tuerie ont été découvertes hier après-midi vers 16 heures sur un parking forestier de Chevaline, une commune située sur les hauteurs du lac d’Annecy. Le père était assis à l’avant du véhicule et les deux femmes, qui pourraient être la mère et la grand-mère des fillettes, se trouvaient sur les places arrières. Cette famille de britanniques était en vacances dans un camping de  Saint-Jorioz. Ce sont des occupants de ce camping qui ont signalé leur disparition hier soir.

Le cycliste retrouvé mort à proximité du véhicule était un habitant d’une commune voisine. Les techniciens de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie sont arrivés sur les lieux du crime vers minuit. Une quinzaine de douilles ont d’ores et déjà été retrouvées. Le ou les tueurs auraient utilisé une arme de type pistolet automatique. La section de recherches de la gendarmerie de Chambéry est en charge de  l’enquête.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


six + sept =









Connexion