A La Une » Faits Divers » Agression » Bagarre entre bandes rivales à Echirolles : deux morts

Agression



Bagarre entre bandes rivales à Echirolles : deux morts

samedi 29 septembre 2012 à 13 h 31 min | 4 réactions

Deux amis d’enfance âgés de 20 et 21 ans ont été tués hier soir lors de violents affrontements survenus dans un square du quartier des Granges, à Echirolles, dans la banlieue sud de Grenoble.

Hier soir vers 21 heures, une quarantaine de jeunes se sont battus à l’arme blanche et au pistolet à grenaille. Un règlement de comptes entre bandes rivales semble être à l’origine de ce drame qui a fait deux morts.

Le jeune homme de 20 ans est décédé après avoir reçu plusieurs coups de couteau dont l’un au thorax. Son ami, évacué par le Samu à l’hôpital Michallon de La Tronche dans un état grave, est mort ce matin des suites de ses blessures.

Les deux victimes, des étudiants sans problèmes et inconnus des services de police, habitaient le quartier. Les deux amis se trouvaient dans un parc de la Villeneuve lorsqu’un groupe d’individus à pied et à scooter a foncé sur eux, leur assénant de nombreux coups de couteau et de pioche.

Selon certains voisins, une dispute à propos d’un mauvais regard aurait eu lieu un plus tôt à la sortie du lycée entre un individu et le petit frère d’une des victimes. Puis vers 20 heures, une autre bagarre avait déjà éclaté dans le même quartier, sans faire de victimes.

Mais pour le moment, les motifs précis de ces affrontements restent flous. Une personne a été placée en garde à vue ce matin au commissariat de Grenoble afin d’être entendue comme témoin privilégié.







4 réactions sur “Bagarre entre bandes rivales à Echirolles : deux morts”




  1. admin

    Bonjour, tout simplement parce que c’était l’info qui avait été donné par les premières sources policières. Au moment de la publication de l’article, ils ne savaient pas trop ce qui s’était réellement passé.

    #1625
  2. Emilia Raumsog

    Les jeunes des bandes utilisent à tort et à travers le proverbe français « L’union fait la force ». Hélas, il ne sert qu’à justifier le fait de massacrer les gens à dix contre un.

    La Justice finira bien par rattraper les auteurs de ce meurtre. Hélas, faute de pouvoir prouver qui a porté les coups fatals, chacun écopera du minimum. Aux Etats-Unis (dans certains états du moins), c’est exactement le contraire: tous ceux qui ont participé à un délit ayant causé mort d’homme, sont condamnés pour meurtre, même le guetteur, ou le chauffeur de la bande…

    #1623
  3. Emilia Raumsog

    j’ai du mal à comprendre pourquoi vous titrez « Bagarre entre bandes rivales », alors que vraisemblablement il s’agit d’une seule bande qui s’est appliquée à massacrer deux jeunes hommes sans histoires… Sauf erreur de ma part.

    #1622
  4. zarmagh

    Les victimes toutes deux âgées de 21 ans ont reçu respectivement 10 et 20 coups de lame en essayant de protéger les plus jeunes. On n’est pas du tout dans le contexte qu’on voit parfois de règlement de comptes, de gangs, les deux victimes n’étaient pas connues des services de police », a expliqué le procureur de la République à Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

    Douce France, bourrée d’immigrants indésirable !

    #1611


Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


un + = neuf









Connexion