A La Une » Faits Divers » Meurtre » Meurtre à Mantes-la-Jolie : il tue sa femme qui s’est faite violée

Meurtre



Meurtre à Mantes-la-Jolie : il tue sa femme qui s’est faite violée

mercredi 25 juillet 2012 à 7 h 47 min | Aucune réaction

Meurtre dans une cité de Mantes-la-JolieUn homme de 29 ans, s’accusant du meurtre de sa compagne, s’est rendu hier au commissariat de Versailles.

Ce père de famille, accompagné de ses quatre enfants, s’est présenté lui-même vers 3h30 au commissariat. Aux enquêteurs, il dit avoir tué son épouse au domicile du couple à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines. Les policiers se rendent immédiatement sur place et découvrent le cadavre de la jeune femme allongé sur le lit.

Les révélations que l’homme va ensuite faire aux enquêteurs relèvent des pires barbaries. Il dit avoir battu la mère de ses enfants parce qu’elle lui aurait confié avoir été violée. Ne supportant pas cet aveu, il la roue de coups à l’aide d’une ceinture, avant de l’achever en lui défonçant le crâne. Exactement comme pour tous les crimes d’honneurs pratiqués dans les pays arabes. Des crimes barbares faisant partie intégrante de la Sharia.

Accusé d’homicide volontaire, l’homme est placé en garde à vue. Mais les enquêteurs jugent ces premières déclarations incohérentes. Selon les policiers, c’est son frère qui aurait révélé le viol de sa femme. Les auditions continuent afin de déterminer les circonstances exactes du drame. Présents au domicile familial, les cinq enfants âgés de 1 à 5 ans, auraient été témoins de la scène. Tous sont très choqués.

Ce père de famille, déjà connu de la justice pour des délits routiers et des infractions à la législation sur les stupéfiants, était recherché par la police pour purger une peine de prison à laquelle il tentait d’échapper. Selon les enquêteurs, l’homme souffrirait de problèmes psychiatriques.







Les lecteurs de LibertaLand ont la parole/  Se connecterS'inscrire  

Tout propos violents, racistes, à caractère sexuel, diffamatoires, injurieux ou grossiers sont interdits. LibertaLand Infos se réserve le droit de refuser ou de supprimer toute réaction dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à la personne ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur en France.

Voir les conditions générales d'utilisation

Réagissez à cet article

(Pour poster un commentaire, il n'est pas nécessaire d'être inscrit)


sept + = seize









Connexion